Délai de livraison

Il vous reste

j. h. m. s.

pour être livré le 19-11-2018 par

Fabricants

Catégories

Shops à Lausanne, Estavayer et Bienne

En fin de construction ;)

Principes généraux

Éléments constitutifs d'une cigarette électronique.
A : Indicateur lumineux de fonctionnement.
B : Accumulateur et circuits électroniques.
C : Résistance chauffante et atomiseur.
D : Cartouche et embout.

Le principe d'une cigarette électronique consiste à produire de la vapeur. Deux techniques sont possibles : soit par utilisation d'ultra-sons (complexe à industrialiser et coûteuse), soit par une résistance chauffante, technique la plus couramment utilisée. La résistance appelée « atomiseur » chauffe un liquide (dit « e-liquide »), qui a la propriété de s'évaporer à une température proche de 50 °C.

Afin de vapoter, l'utilisateur doit enclencher le chauffage de la résistance, le e-liquide chauffe et s'évapore et l'utilisateur peut alors inhaler cette vapeur.

Le déclenchement du chauffage de la résistance peut être soit manuel (l'utilisateur appuie sur un interrupteur), soit automatique (un dispositif électromécanique placé sur la cigarette électronique détecte l'aspiration de l'utilisateur et active aussitôt la résistance).

Le propylène glycol sous forme de brouillard de micro-gouttelettes constitue un nuage blanc imitant la fumée des véritables cigarettes. Il est pratiquement sans odeur. Cette « vapeur » visible disparait complètement après quelques secondes, principalement par évaporation.

Éléments d'une cigarette électronique

Une cigarette électronique est constituée des éléments principaux suivants :

  • un réservoir pour contenir l'e-liquide ;
  • un atomiseur pour chauffer l'e-liquide ;
  • un accumulateur qui alimente l'atomiseur ;
  • du e-liquide ;
  • dans certains modèles une partie électronique pour réguler la tension délivrée à l'atomiseur, ainsi que pour protéger l'accumulateur contre une décharge trop poussée.


Le réservoir

Cigarette électronique à cartouche pré-remplie

C'est la partie destinée à recevoir le e-liquide, généralement cylindrique, en plastique, en verre ou en en métal, avec une contenances de 0,5 à 8 ml. Il peut se trouver sous la forme de cartouche pré-remplie a usage unique ou multiple.

Il existe deux types de réservoirs: les réservoirs à bourre et les réservoirs sans bourre, dits réservoirs tank.

Le réservoir a deux ouvertures. Une entrée d'air et une sortie pour l'e-liquide vaporisé. La sortie peut être équipé d'un embout buccal interchangeable (drip tip pour les anglophones).

Un réservoir est un consommable et s'use avec le temps, après quelques dizaines de recharges, on pourra constater une mauvaise alimentation de l'atomiseur ou des fuites.

Atomiseur[modifier | modifier le code]

Atomiseur démontable

Les atomiseurs et les clearomiseur contiennent un fil résistif en Nichrome, en Kanthal (en) ou en Inox, qui entoure une mèche en fibre de silice et/ou qui est entouré par une bourre. La fibre de silice et/ou la bourre ont pour fonction de stocker le liquide et de l'amener par capillarité à la résistance pour qu'il soit chauffé et vaporisé. On distingue habituellement trois familles d'atomiseurs. Dans chacune de ces familles, il est proposé différentes résistances (de 1,25 Ohm à 5 Ohm)

Atomiseur

Il s'agit des atomiseurs classiques à cartouche séparée. On distingue principalement deux types de modèles, les modèles utilisant une cartouche à bourre et ceux utilisant une cartouche sans bourre.

L'utilisation avec une cartouche est souvent facultative, et on peut l'utiliser en versant directement quelques gouttes de liquide sur la tresse métallique de la résistance. Cette méthode, appelée dry vaping ou dripping, est généralement considérée comme ayant un meilleur rendu que l'utilisation avec une cartouche.

Les atomiseurs sont des consommables dont la durée de vie varie énormément suivant le modèle et l'utilisation. Certains modèles permettent de ne changer que la partie contenant la résistance lorsqu'elle est trop usée, afin de ne pas jeter le reste du corps de l'atomiseur.

Cartomiseur

Quand l'atomiseur et la cartouche sont indissociables et ne forment qu'un seul composant, ce dernier est nommé « cartomiseur » (contraction des mots « cartouche » et « atomiseur ») ou cartouche à atomiseur intégré. Leur longueur habituelle est de 35mm ou 45mm pour une contenance respective d'environ 1,2 ou 1,6ml de e-liquide. Avec un réservoir externe, leur contenance peut aller jusqu'à 5 ml. Par souci de simplicité, on distinguera les cartomiseurs à bourre de ceux sans bourre qu'on appellera clearomiseurs.

De même que les atomiseurs, les cartomiseurs sont des consommables avec une durée de vie limitée bien que très variable.

Clearomiseur[modifier | modifier le code]

On appelle clearomiseurs des cartomiseurs sans bourre, le plus souvent avec un réservoir au moins partiellement transparent. Ils ont une contenance de 0,5 ml à 5 ml. Le système de mèche est situé soit en haut pour des vapeurs qui seront tiède à chaude, soit en bas pour des vapeurs qui seront froide à tiède.

Les clearomiseurs aussi sont des consommables. Cependant certains modèles, de même que pour les atomiseurs classiques, permettent de ne changer que la résistance lorsqu'elle est trop usée, afin de ne pas mettre au rebut le reste fonctionnel du corps de l'atomiseur.

L'accumulateur


Compartiment d'accumulateur avec système électronique de réglage de la tension, nommé également mod, avec un accu rouge.

Les accumulateurs pour cigarettes électroniques sont actuellement presque exclusivement de technologie lithium-ion.

Il en existe deux grandes familles:

  • Accumulateur simple, destinée à être placée dans un compartiment à accumulateur (surnommé également un mod) ;
  • Bloc accumulateur, comportant un pas de vis, un commutateur et une partie électronique.

la recharge s'effectue soit avec un adaptateur USB, soit avec un chargeur dédié.

Il existe également des câbles avec connecteur USB, permettant de relier une source de courant USB (ordinateur, adaptateur secteur, etc.) à un atomiseur et donc se passer d'accumulateur.

Les e-liquides

Plusieurs flacons de e-liquides et une cigarette électronique

Ils se composent d'un mélange de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), d'arômes, éventuellement de nicotine et selon le type d'arôme utilisé, d'alcool (exhausteur de goût) et d'eau. Certains e-liquides ne contiennent pas de nicotine. Ils sont vendus le plus souvent dans des flacons en plastique de 10 ml. Ils existent également sous forme de gels.

Les concentrations en nicotine sont indiquées sur le flacon de liquide ou sur la cartouche quand elle est pré-remplie, parfois avec l'abréviation « mg » (au lieu de « mg/mL »)8. La sensation de picotement dans la gorge et la bouche, provoquée par la nicotine, est appelée « hit » par les utilisateurs de cigarette électronique. C'est l'abréviation de l'expression en anglais : throat hit.

Les e-liquides vendues en France sont limités, au maximum, a un dosage de nicotine de 20mg/ml.


Nouveaux produits